Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
eds70.over-blog.com Ecole Départementale de Spéléologie (70)

21.01.10 EDS_ La Belle Louise

VOL
TPST 5 h
Elèves Présents de l’EDS 70 : Clara Jeannin, Valbert Lamboley, Antoine Belin (le retour !), Théo Marcot, Leny Marcot (abs : Pierre Auriol en quarantaine en Belgique)
Elèves présents de l’EDS 25 : Hector Bailly Maitre (abs. Stanislas Barret)
Brevet d’Etat encadrant la sortie : Benjamin Vincent
Encadrants extérieurs : Patrick Barret (le papa de stan), Philippe Auriol, Véronique Olivier
Objectif : être de retour à temps pour rentrer avant le couvre feu : 16 h maxi.
 
 
Benjamin voudrait que les élèves trouvent une autre voie que la traditionnelle par la boîte aux lettres : c’est un four. Il fait - 4 °C et « on se pèle le jonc » dit Valbert toujours délicat et tellement heureux d’être là. Personne n’est chaud pour équiper en fait. Théo se lance le premier suivi de Véro qui encadre, puis Hector équipe par dessus. Ensuite je ne sais pas trop sauf que ça dure des plombes et qu’ils ont très très froid au dessus.
On use tous nos mousquetons dorés avec des équipements de confort j’en mets même un avec sa plaquette pour bien cisailler la corde entre le nœud. BenJ prend la preuve fatale en fauto : « c’est pas bien ça ». Je me cache derrière ma fainéantise.
Hector nous ratrappe et passe devant, il équipe le second puits et le ressaut, on part en rampant au milieu des sangsues dont le simple mot terrifie les garçons : Théo et Valbert.
 
J’équipe le troisième puits là haut en trichant sur la main courante sans moustif, pour économiser mais j’irai pas jusqu’en bas … je finis à la dynemma donc  avec des beaux tisserand je ne me rappelais pas que je m’en rappelais. Les garçons sensibles me talonnent et s’exclament : ya pas de sangsues en fait ? Je leur en montre deux à leur pieds ils frissonnent de dégout, ils imaginaient ça de la taille d’un piranha avec des dents de chacal je crois.
Ça rigole grave derrière et Leny stressé parle beaucoup, à Patrick surtout, qui l’encadre avec une patience d’ange (nouvel initiateur 2020 !). Clara galope, Antoine reste stoïque et nonchalant. BenJ brise un petit barage et le fond est soudain inondé, c’est malin. on va se mouiller les pieds. On est obligé de faire de l’oppo acrobatique. Clara plouf. Hector équipe la dernière vire et puis on arrive devant la mare puante avec des anguilles électriques dedans. Hector l’équipe avec les fesses à ras de l’eau, on tremble pour lui. Tout le monde passe, reste Leny et Patrick. On ne sait pas pourquoi des pavasses tombent dans la mare en faisant des énormes éclaboussures… c’est personne et BenJ est affligé par le niveau… « sur le plus petit quand même ! ». Patrick passe rebelotte. Sidération. On attaque  un adulte scient et encadrant cette bande de petits insupportables ?? L’initiateur 2020 est imperturbable et grand seigneur. On mange vite fait, plus le temps d’aller patauger dans la boue du fond. Au retour, on part devant avec Leny, Patrick et Valbert. Clara déséquipe un puits, Antoine un autre, Philippe est quelque part mais je ne l’ai toujours pas vu pendant cette course. Clara double tout le monde avec un kit lourd comme un hippopotame. Elle veut faire la course pour la dernière remontée avec Valbert. Le premier à la boîte aux lettres. Elle gagne.
Théo et Hector déséquipent le grand puits pendant qu’on se réchauffe en haut. On est a l'heure. Les parents sont formidables ils emmènent tous leur gamins à l’école à 8 h 30 au gîte de Montrond et reviennent les chercher.
L’école est vraiment facile à vivre cette année et les élèves sont motivés. La prochaine fois, il faut prévoir un casque avec lumière et un pantin pour Antoine qui s’est inscrit tardivement à l’EDS.
 
Vero
21.01.10 EDS_ La Belle Louise
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires